Vivara


Vai ai contenuti

Menu principale:


Francais

L'isola di Vivara > Vivara Other Language

L ' ilot de Vivara



L' île de Vivara , 34 hectares ,est la plus petite des << isole flegree >> ( les autres sont : Ischia, Procida et Nisida) qui avec Capri, de nature différente , forment le group des îles du golfe de Naples. 
Vivara est ce qui reste d'un cratère sous-marin, dont le cône qui en sort a été agressé et détruit par la mer et les vents.




Le pont de Vivara

De propriété de l' hôpital Albano Francescano de Procida, Vivara est inhabitée. L'îlot a été constitué en oasis naturelle pour en protéger les caractéristiques géographiques, la végétation originaire, de typique " macchia mediterranea " même si en époque passée a été transformée en culture d'olives et vignobles, surtout " l'avifauna " migratoire et sédentaire qui compte 200 espèces d'oiseaux.

Une mission archéologique , active sur l' île depuis des années, a relevé des témoignages qui portent jusqu'au XVI-XVII siècle A.J.C. en mettant en lumière des infiltrations mycéniennes.

En 1681 fut réalisée le complexe des édifices qui se trouvent sur l'île, constitué par une ferme, une villa, une étable et une petite tour.

A l'époque des bourbons date la guérite appelée " maison du caporal ", et l'utilisation de l'île comme réserve de chasse. Naturellement aujourd'hui la chasse est interdite. 
En 1957 fut bâti un pont qui soutien l'aqueduc de Procida et Ischia, lequel surmonte la mer qui sépare Vivara de Procida qui en devient même le moyen de liaison terrestre.



Menu di sezione:


Torna ai contenuti | Torna al menu